Interdiction de l’éclairage nocturne des bâtiments

L’arrêté ministériel sur l’interdiction de l’éclairage nocturne dans les bâtiments non résidentiels publics et privés est entré en application lundi 1er juillet 2013.

Pris par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, l’arrêté n°0025 du 30 janvier 2013 impose l’interdiction de l’éclairage nocturne dans les bâtiments non résidentiels publics et privés. Ces infrastructures publiques et privées doivent, à partir du 1er juillet 2013, respecter des horaires d'exctinction dans 3 cas :

  • les vitrines des magasins de commerce ou d’exposition (éteintes entre 1 h et 7 h du matin, ou une heure après la fermeture lorsque l’activité se poursuit après 1 h)
  • les éclairages intérieurs des locaux professionnels  (éteints une heure après la fin de l’occupation des locaux)
  • les façades des bâtiments  (éclairées à compter du coucher du soleil et au plus tard jusqu’à 1 h du matin)

Des dérogations sont prévues dans certains cas, sous l’autorité du préfet (fêtes de Noël, évènements exceptionnels...) L'arrêté ne concerne pas les éclairages intérieurs de logements, les éclairages destinés à assurer la sécurité des bâtiments, les éclairages publics de voirie.

 L'économie annuelle réalisée au niveau national devrait représenter l'équivalent de la consommation électrique de 750 000 ménages.

 A Rochefort, l’éclairage des bâtiments publics géré par La Ville (Corderie Royale, Transbordeur, église St-Louis…) sera coupé suivant la réglementation imposée par l’arrêté.