Un nouvelle salle des Ecorces au musée Hèbre

Le musée propose au public de découvrir à partir du 28 février une nouvelle salle des Ecorces, le musée possédant la deuxième collection la plus importante de France, après le Musée du Quai Branly, récemment renommé Jacques-Chirac.

Les collections du musée Hèbre sont l’illustration d’une grande histoire portuaire, qui a conduit la ville de Rochefort à vivre pendant plus de trois siècles au rythme de destinations lointaines, d’expéditions scientifiques, et de missions militaires menées par les régiments d’infanterie coloniale.

Souhaitant favoriser l’ouverture sur d’autres cultures par un dialogue entre collections anciennes et créations contemporaines, le conservateur des musées municipaux, spécialiste de l’Océanie, poursuit depuis plusieurs années une dynamique d’acquisition autour de ces collections liées aux Ailleurs.

Parmi ces œuvres récemment acquises, une collection exceptionnelle de peintures australiennes sur écorce de la Terre d’Arnhem qui ont joué un rôle important dans l’histoire de la reconnaissance occidentale de la peinture aborigène comme art à part entière. Sorties progressivement des collections ethnographiques, où elles furent longtemps confinées, les écorces sont aujourd’hui exposées dans les musées d’art contemporain du monde.

Plus d'informations sur le musée Hèbre