Ville de Rochefort
Rochefort et Moi
Vos démarches en ligne
French English German Spanish

Politique d'éclairage public

logo rss

Réduction de l'éclairage public

Depuis le 6 février 2017 l’extinction de l’éclairage public en cœur de nuit s’étend à tous les quartiers. Les économies réalisées permettront d’équiper toute la ville, comme son centre historique, de réverbères plus écologiques et plus économiques.

4 600 réverbères sur les 5 650 répartis sur Rochefort s’éteindront de 0 h 30 à 5 heures en semaine et de 2 heures à 6 heures les week-ends et jours fériés.
Cette mesure concerne tous les quartiers de la ville à l’exception du centre-ville historique déjà équipé de projecteurs LED dont l’intensité lumineuse peut se moduler. C’est ainsi que la place Colbert n’est éclairée qu’à 25% de la capacité de ses réverbères aux heures de moindre fréquentation.

Remplacer les candélabres actuels par des projecteurs Led (avec réduction de puissance en coeur de nuit) engendrera une économie de 315 000 Kwh par an (actuellement 2 000 000 Kwh) et de 50 000 € chaque année.

L’objectif de la municipalité est bien d’équiper l’ensemble de la ville de ce type de matériel qui améliorera encore ses performances environnementales en générant des économies d’énergie et une baisse des coûts d’éclairage.
Les économies réalisées (60 000 € par an) grâce à l’extinction de 82% de l’éclairage public vont nous permettre d’engager le remplacement progressif du parc de candélabres rochefortais sur une période de cinq ans. Cette mesure s’avère un « compromis technique » qui réconcilie les pros et antis extinction dans un contexte budgétaire contraint.

Les périodes d’extinction

Semaine : 0 h 30 – 5 heures
Week-end et jours fériés : 2 heures – 6 heures
15 juin – 15 septembre : 2 heures – 6 heures

Éclairage permanent

Nuit du 24 au 25 décembre
Nuit de la Saint-Sylvestre

La réduction de l'éclairage public une partie de la nuit, pendant une plage horaire où les rues sont peu fréquentées par la population, répond à plusieurs objectifs :

  • Démarche en faveur du développement durable : abaisser les consommation énergétiques, éclairer là où c'est nécessaire et quand c'est nécessaire, lutter contre le gaspillage énergétique
  • Diminuer la pollution lumineuse source de nuisances : perturbation du sommeil des hommes, mais aussi des oiseaux, des mammifères, des insectes,etc.
  • Faire des économies : réduire le coût annuel de consommation électrique, baisser le coût de maintenance en espaçant le remplacement des ampoules, réinvestir les économies de fonctionnement dans du matériel moderne plus sobre

Interdiction de l’éclairage nocturne des bâtiments

L’arrêté ministériel sur l’interdiction de l’éclairage nocturne dans les bâtiments non résidentiels publics et privés est entré en application lundi 1er juillet 2013.

Pris par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, l’arrêté n°0025 du 30 janvier 2013 impose l’interdiction de l’éclairage nocturne dans les bâtiments non résidentiels publics et privés. Ces infrastructures publiques et privées doivent, à partir du 1er juillet 2013, respecter des horaires d'exctinction dans 3 cas :

  • les vitrines des magasins de commerce ou d’exposition
    (éteintes entre 1 h et 7 h du matin, ou une heure après la fermeture lorsque l’activité se poursuit après 1h)
  • les éclairages intérieurs des locaux professionnels
    (éteints une heure après la fin de l’occupation des locaux)
  • les façades des bâtiments
    (éclairées à compter du coucher du soleil et au plus tard jusqu’à 1 h du matin)

Des dérogations sont prévues dans certains cas, sous l’autorité du préfet (fêtes de Noël, évènements exceptionnels...) L'arrêté ne concerne pas les éclairages intérieurs de logements, les éclairages destinés à assurer la sécurité des bâtiments, les éclairages publics de voirie.

 L'économie annuelle réalisée au niveau national devrait représenter l'équivalent de la consommation électrique de 750 000 ménages.

 A Rochefort, l’éclairage des bâtiments publics géré par La Ville (Corderie Royale, Transbordeur, église St-Louis…) sera coupé suivant la réglementation imposée par l’arrêté.